Les élections européennes 2019

Comme tous les cinq ans, l’Union européenne vit en 2019 une année particulièrement importante car ses principales institutions vont presque toutes être renouvelées. 

Introduction

Millefeuille Provence et l’Europe

Millefeuille Provence est une école de français qui accueille, chaque année, des fonctionnaires de la Commission et des élus du Parlement Européen. En effet, il est important pour les parlementaires européens de parler le français. Pourquoi est-il si important pour eux d’apprendre le français ? Tout simplement parce que ces derniers travaillent à Strasbourg pour les douze sessions parlementaires plénières et à Bruxelles pour les commissions parlementaires. Vivant la plus grande partie de l’année en immersion dans un territoire francophone, l’apprentissage du français est nécessaire. Il leur faut envisager le français comme une langue professionnelle mais aussi sociale.

Les élections dans les institutions européennes et leurs particularités

Le Parlement européen

A chaque institution européenne son rôle et sa particularité. Le Parlement européen, par exemple, est la seule institution de l’Union européenne élue directement par les citoyens. Ce dernier exerce trois pouvoirs fondamentaux : le pouvoir législatif, budgétaire et le contrôle de surveillance politique.

Du 23 au 26 mai, les Européens ont été invités à élire leurs 751 représentants au Parlement européen.

En France, ce fut le 26 mai dernier, que les électeurs ont été appelés aux urnes. La France devait élire 79 députés européens ce qui est cinq de plus qu’aux élections de 2014. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) a entrainé une recomposition du Parlement européen. Ainsi, plusieurs États membres sous-représentés, dont la France, en ont bénéficié. La campagne électorale a été marquée par un nombre record de listes de candidats : 34 ! Elle s’est néanmoins déroulée dans un contexte social tendu avec le mouvement des Gilets jaunes.

Tenant compte des résultats du scrutin et d’une coalition, les députés européens élus se sont réunis le 3 juillet. L’objectif était d’élire le Président du Parlement européen et les différentes instances (bureau, questeurs, commissions, etc.) C’est donc sans difficulté que David Sassoli a été élu.

 

La Commission européenne 

La Commission européenne quant à elle composée d’un commissaire par Etat membre, a pour fonction principale de proposer et de mettre en œuvre les politiques communautaires. 

L’article 17 du Traité sur l’Union Européenne précise qu’ « En tenant compte des élections au Parlement européen, et après avoir procédé aux consultations appropriées, le Conseil européen, statuant à la majorité qualifiée, propose au Parlement européen un candidat à la fonction de président de la Commission. Ce candidat est élu par le Parlement européen à la majorité des membres qui le composent. Si ce candidat ne recueille pas la majorité, le Conseil européen, statuant à la majorité qualifiée, propose, dans un délai d’un mois, un nouveau candidat, qui est élu par le Parlement européen selon la même procédure. » 

Ainsi, en prévision des élections européennes, les grandes familles politiques représentées au Parlement européen ont désigné des « Spitzenkandidat ». Dans ce contexte, il s’agit des têtes de liste qui concourent à la présidence de la Commission et du Conseil européen.

Dans le cas de la Commission, c’est contre toute attente que le nom de l’Allemande Ursula von der Leyen a été proposé. En effet, cette libérale allemande n’a pas été choisie parmi les têtes de liste proposées. Les chefs d’Etat et de gouvernements n’ont pas suivi la “règle” et c’est ce qui a fait beaucoup débat. Toutefois le 16 juillet 2019, après une séance plénière au Parlement européen et de nombreux débats, la décision tomba : la Commission a élu Présidente, Ursula von der Leyen,  par 383 voix. Ce sera ensuite au tour de la Présidente d’élire ses membres. 

Le Conseil européen

Au moment de la nomination d’Ursula von der Leyen, les chefs d’Etat et de gouvernement ont également désigné le président du Conseil européen, Charles Michel. A contrario du Parlement et de la Commission, le mandat du Président sera seulement de deux ans et demi, renouvelable une fois. Il débutera le 1er décembre. Composé des chefs d’État ou de gouvernement des 28 États membres de l’UE, le rôle du Conseil est d’établir le programme d’action de l’UE. Le Conseil européen adopte donc des conclusions mettant en avant des sujets de préoccupation et les mesures à prendre.  

 

Le multilinguisme des institutions

En ce qui concerne les langues de travail, les institutions se doivent d’assurer un multilinguisme intégral. Il est de rigueur de le garantir pour l’ensemble des séances plénières, des réunions des organes parlementaires, des commissions parlementaires et des groupes politiques.  Pour les conférences de presse, le nombre de langues est souvent limité à trois : le français, l’anglais et la langue de l’orateur (ou, à défaut, l’allemand). Les services de traduction fonctionnent donc à plein régime. La Direction générale de la traduction de la Commission européenne est d’ailleurs aujourd’hui connue comme le plus grand service de traduction de la planète.

Vous souhaitez apprendre le français pour votre carrière au sein des institutions ? Informez-vous sur nos programmes de cours de français intensifs en immersion et profitez de votre week-end pour découvrir la plus belle région de France : la Provence !

 

Pass sanitaire Vaccination complète exigée pour valider votre inscription.
TCF Millefeuille Provence organise les examens.